Calisthenics ou musculation classique ?

calisthenics ou musculation classique

Si vous songez à commencer à faire de la musculation et que vous n’avez pas vraiment décidé de la direction dans laquelle vous voulez aller, le calisthenics ou l’entraînement de musculation classique aux poids et haltères ? Ce poste vous est justement adressé !

Nous allons expliquer les avantages et les inconvénients des deux types de formation et nous répondrons à certaines des questions les plus fréquemment posées à leur sujet.

Après avoir lu ce document, vous serez en mesure de décider vous-même quelle option vous conviendra le mieux, en fonction de votre style de vie personnel et de vos objectifs de mise en forme.

Qu’est ce qui est mieux : Le calisthenics ou la musculation classique ?

Déjà, quelle est la différence entre les deux ?

Avec la gymnastique suédoise vous employez juste votre poids corporel à la séance d’entraînement. Et la plupart du temps l’accent est ici axé sur la construction de votre force relative, c’est à dire votre force par rapport à votre poids corporel total.

Maintenant, avec l’entraînement de musculation classique, vous utilisez la résistance externe à l’entraînement et l’accent est mis sur la construction de votre force maximale. Ce qui signifie combien de poids vous pouvez soulever, quel que soit votre poids corporel.

Ainsi, par exemple, les pull-ups, les chin-ups,  les dips et les pushups sont des exercices de calisthenics. Et les exercices tels que le bench press, les deadlifts, les presses au-dessus de la tête et les broyeurs de crâne sont des exercices d’entraînement aux poids et haltères ou la musculation classique. Néanmoins, il y a des exercices de calisthenics que vous ne pouvez jamais reproduire en haltérophilie et vice versa.

Les avantages et inconvénients du calisthenics

Avantages

  • L’avantage principal du calisthenics ou de n’importe quel type de routine de poids corporel d’ailleurs, est que vous aurez besoin de peu ou pas d’équipement de gymnastique pour le faire. Vous pouvez le faire à la maison, dans le parc ou à peu près n’importe où ailleurs, pourvu que vous ayez au moins une barre pull-up.
  • Un autre avantage du calisthenics est qu’il vous permettra d’accéder à beaucoup de muscle différent dans votre corps que vous ne pouvez pas vraiment optimiser en suivant un type de routine de formation de musculation à poids seulement. Et ici nous nous référons principalement aux muscles des abdominaux et à tout un lot de muscles de stabilisation que vous utiliserez dans le calisthenics pour créer cette conscience corporelle. Vous ne les sollicitez pas vraiment dans la musculation classique.
  • Avec le calisthenics, vous pouvez progresser à l’apprentissage de compétences étonnantes que la personne moyenne ne peut que rêver de faire. Même quelque chose d’aussi simple qu’une poussée de muscle vers le haut sera tout aussi impressionnante. Vous n’avez pas vraiment la même option avec l’entraînement aux poids et haltères.
  • Avec le calisthenics, vous progressez en utilisant différents angles et leviers pour rendre les exercices plus difficiles, de sorte que vous apprendrez comment déplacer votre corps dans l’espace et faire des choses vraiment cool. Mais la surcharge progressive n’est pas aussi simple ou linéaire que simplement ajouter plus de poids.

Inconvénients

  • Le plus grand inconvénient du calisthenics est que vous ne pouvez probablement pas entrer dans ce programme si vous êtes sévèrement en surpoids, puisque tous les exercices sont basés sur votre poids corporel.
  • Vous serez moins susceptible de construire autant de muscles en utilisant uniquement le calisthenics. Oui, vous obtiendrez une bonne tonalité pour votre corps. En effet, il y aura certainement une certaine définition de muscle et gain impressionnant de muscle, mais le calisthenics n’est pas la manière optimale de l’entraînement si votre but est purement de construire un physique musculaire.
  • Des cuisses de poulet ! L’entraînement des jambes avec seulement le poids corporel est un problème majeur. C’est pourquoi beaucoup de gens font du calisthenics pour le haut de leur corps et utilisent des squats, des ascenseurs morts et d’autres mouvements explosifs d’haltères pour construire de solides jambes pour soutenir leur corps.

Les avantages et inconvénients de la musculation classique

Avantages

  • L’entraînement à la musculation classique, c’est-à-dire avec des poids, est la meilleure façon de développer vos muscles et votre force. Le développement de muscle et de force, sont les avantages les plus importants de la formation de poids et haltères.
  • Ce n’est pas un secret que la surcharge progressive de vos muscles en soulevant des poids de plus en plus lourds est la meilleure façon de construire plus de masse et plus de force. L’entraînement à l’aide de poids suffisamment lourds ciblera les fibres à contraction rapide à l’intérieur de vos muscles. Après quoi, ils seront capables d’une grande force de sortie sur une courte période de temps et auront également un grand potentiel de croissance.
  • Il est très facile de suivre vos progrès à l’entraînement à la musculation classique. Il suffit de regarder le poids que vous utilisez pour vos principaux exercices composés et de voir comment ils se sont alourdis au cours de votre entraînement.
  • Il est également très facile de surcharger progressivement vos muscles lors de l’entraînement aux poids et haltères. Comme vous utilisez une charge externe, vous augmentez le poids de cette charge par rapport à ce que vous faisiez auparavant et vous aurez une surcharge progressive.

Inconvénients

  • Vous aurez certainement besoin d’un abonnement dans une salle de sport pour faire vos séances d’entraînement. Vous avez besoin d’avoir accès à au moins une poignée d’équipements de gymnastique lourds tels qu’un support de puissance pour vos squats et deadlifts, des haltères, des haltères, un banc… et la liste d’équipements et de machines pourrait s’allonger indéfiniment.
  • Un autre inconvénient potentiel est qu’avec la musculation classique, le risque de blessures est un peu plus élevé qu’en calisthenics. L’utilisation de poids lourds peut éventuellement affecter vos articulations ou votre dos, surtout si votre forme n’est pas très bonne. Donc, assurez-vous que votre physique est apte à suivre ce genre d’entraînement et n’utilisez jamais des poids que vous ne pouvez pas manipuler.
  • Ça peut devenir ennuyeux. Regardons les choses en face, la chose la plus impressionnante que vous pouvez faire avec l’haltérophilie est d’augmenter le poids. Et même si c’est cool de voir un gars sur un banc de 315 kg, cela ne se comparera jamais à un gars qui fait une planche complète ou un levier avant.

Les questions habituelles des non-initiés à la musculation classique ou au calisthenics

Peut-on construire des muscles avec le calisthenics ?

Même si le calisthenics n’est pas la manière optimale de construire le muscle, vous pouvez certainement développer vos muscles avec des exercices de poids corporel. De plus, si vous voulez amener les choses à un nouveau niveau, vous pouvez commencer à attacher des poids à votre corps pour développer davantage vos muscles.

Vous pouvez donc faire des dips pondérés, des pull-ups pondérés ou vous pouvez commencer à jouer avec le tempo ou le levier pour activer un groupe musculaire spécifique.

Le calisthenics transfère-t-il la force à l’haltérophilie et vice versa ?

Parfois. Bien sûr, il y a un certain chevauchement entre les deux, mais cela dépendra en grande partie des particularités des routines suivies par chaque individu.

Par exemple, la plupart des athlètes de calisthenics qui tentent de soulever des poids seront capables de déplacer un poids assez impressionnant s’ils ont fait une figure de calisthenics équivalente à cet exercice d’haltérophilie. Si vous faites un mouvement comme le push-up de l’équilibre à une seule main, vous pourrez certainement réaliser une presse aérienne.

Quant aux haltérophiles qui tentent de faire du calistnenics, ils seront capables de faire les bases (pull ups, push ups, etc.) mais beaucoup  ont des abdominaux mal développés et des muscles de stabilisation qui ne leur permettront pas d’exécuter plusieurs des mouvements du calisthenics plus avancé.

Le calisthenics vous fait-il maigrir ?

La plupart des gens qui sont dans le domaine du calisthenics ont une grande définition musculaire et sont assez maigre. Alors, est-ce que le calisthenics vous maigrit ? Eh bien, si vous regardez ce que la science nous dit, c’est un déficit calorique qui peut nous aider à perdre du poids mais pas un sport en particulier.

Bien sûr, vous aurez besoin d’avoir un assez faible poids de corps pour être en mesure d’effectuer la plupart des mouvements calisthéniques. C’est pourquoi les gens qui sont dans ce domaine sont généralement maigres. Mais tant que vous mangez moins de calories que votre corps en brûle, vous perdrez de la graisse quel que soit le type de sport que vous pratiquez.

Alors, qu’est-ce qui est mieux ?

La vraie question ici n’est pas de savoir lequel est le meilleur, mais quel est votre but ? Si vous voulez une meilleure mobilité, un corps bien construit et globalement solide et en forme, vous serez probablement plus à l’aise avec le calisthenics. Mais si vous voulez devenir plus grand et plus fort, et que vous n’êtes pas tellement préoccupé par la possibilité d’effectuer des mouvements de poids corporel, alors l’haltérophilie ou la musculation classique est la meilleure façon de procéder.

Recommandations en matière d’activité physique

De combien d’exercice avez-vous besoin ? Les quantités suivantes sont recommandées pour maintenir la santé cardiovasculaire :

Pour la santé cardiovasculaire globale :

Au moins 30 minutes d’activité aérobique d’intensité modérée au moins 5 jours par semaine pour un total de 150 minutes.

OU

Au moins 25 minutes d’activité aérobique vigoureuse au moins 3 jours par semaine pour un total de 75 minutes , ou une combinaison d’activité aérobique d’intensité modérée et d’intensité vigoureuse.

ET

Une activité de renforcement musculaire d’intensité modérée à élevée au moins 2 jours par semaine pour des bienfaits supplémentaires pour la santé.

Pour abaisser la tension artérielle et le cholestérol :

Une moyenne de 40 minutes d’activité aérobique d’intensité modérée à vigoureuse 3 ou 4 fois par semaine.

N’oubliez pas de vous hydrater

Une autre partie de votre défi consiste à vous assurer d’avoir suffisamment de liquides. Tout le monde perd des liquides pendant une séance d’entraînement, mais la quantité dépend de la température, de l’humidité, de l’intensité de l’exercice et de la physiologie individuelle. Certains d’entre nous transpirent plus que d’autres.

Il est recommandé de boire de 16 à 20 onces d’eau ou une boisson sportive au moins 4 heures avant l’entraînement, et de 8 à 12 onces 10 ou 15 minutes après. Il est également suggéré de siroter de 3 à 8 onces d’eau toutes les 15 minutes pendant une séance d’exercice de moins de 60 minutes, et d’utiliser une boisson pour sportifs si vous faites de l’exercice pendant une plus longue période de temps.

Une façon de calculer vos besoins après l’activité est de vous peser juste avant et juste après une séance d’entraînement au calisthenics ou à la musculation classique. La règle générale est que vous avez besoin de 20 à 24 onces de liquide non alcoolisé pour chaque kilo que vous perdez pendant l’exercice. Mais cela ne signifie pas tout de suite. Il faut boire pour le reste de la journée. Ou, pour couvrir vos bases d’hydratation d’une manière plus simple, buvez 10 onces d’eau après chaque séance d’exercice. Si vous êtes quelqu’un qui transpire beaucoup, optez pour le double.

Cette politique d’hydratation est indispensable que vous choisissez de faire du calisthenics ou de la musculation classique. Votre apport en eau aura, en effet, un effet sur la réussite de vos exercices et la capacité de vos muscles à se former correctement.

Conclusion

Donc, en faisant votre choix, prenez simplement un peu de recul. Réfléchissez un peu à ce que vous voulez réaliser avec votre corps et choisissez simplement l’option qui servira le mieux vos objectifs. Aussi, gardez à l’esprit que le calisthenics et l’haltérophilie n’ont pas besoin d’être deux mondes totalement séparés.

Il existe des façons d’incorporer différents exercices des deux et de créer des routines d’entraînement vraiment amusantes et efficaces qui vous construiront un corps bien développé. Ne vous fixez donc pas de limites !